Une dame dont la fille âgée de 16 ans a été kidnappée

Braquages, enlèvements, viols, … l’insécurité persiste en RDC

 
Une dame dont la fille âgée de 16 ans a été kidnappée

« Le garçon jouait des chansons chrétiennes sur son téléphone lorsqu'il s'est présenté à la maison pour demander la main de ma petite fille. Mais en le raccompagnant, ce rusé a enlevé Kabanga (16 ans). Jusqu'à ce jour, l'enfant n'est pas rentrée et cela fait déjà 2 mois. Que les autorités me la retrouvent s’il vous plaît ! »

Voici le genre de pleurs devenu le lot quotidien de la population de certaines villes du pays. Des enfants, jeunes filles et garçons disparaissent à tour de bras. Face à tous ces cas d’enlèvements, les autorités municipales affirment avoir pris les mesures nécessaires pour sécuriser la population. C’est ainsi que dans la commune de Bondoyi, par exemple, les chefs de quartiers ont été sensibilisés sur cette question d’insécurité et invités à être plus attentif aux cas d’enfants retrouvés en compagnie d’un adulte.

Certains, devant la réaction tardive des autorités selon eux, promettent de se faire justice eux-mêmes. C’est le cas à Mbandaka où plus d’une vingtaine de personnes, soupçonnées d’être des bandits appelés « kuluna », ont subi la justice populaire en étant brûlé vif.

Vous pouvez suivre l’intégralité de ce sujet sur notre SoundCloud.